Marjolaine à coquilles Agrandir l'image

Marjolaine à coquilles 5 ml

Neuf

CHF 27.00 TTC

En savoir plus

Les propriétés de l’huile essentielle de Marjolaine à coquilles s’expliquent par la présence de composés actifs à l’origine présents dans les sommités fleuries d’Origanum majorana (Marjolaine à coquilles, Marjolaine des jardins, Marjolaine d’Orient).

Pour la santé

Anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique

L’huile essentielle de marjolaine contient des composés triterpéniques et plusieurs alcools monoterpéniques comme l’alpha-terpinéol, le thuyanol et le linalol qui lui assurent un pouvoir anti-infectieux et immunostimulant.

Antidouleur

Grâce aux alcools monoterpéniques qu’elle contient, la marjolaine est un très bon antalgique.

Autres propriétés :

Antispasmodique

Pour le bien-être

Un tonique et stimulant général

Grâce à sa richesse en monoterpènes, l’huile essentielle de Marjolaine à coquilles est un tonique et stimulant général de l’organisme. Cette propriété s’explique par la stimulation des corticosurrénales.

Calmante du système nerveux central

L’huile essentielle de marjolaine est une régulatrice du système nerveux central (association de principes actifs d’action opposée, esters et linalol sympatholytiques d’une part, terpènes sympathicotoniques d’autre part). Globalement, elle reste anxiolytique (c'est à dire contre l'anxiété). 

Ses effets anti-infectieux incitent à l’utiliser en diffusion en cas d’épidémies, de fatigue générale ou d’infection virale et bactérienne.

Les insomnies, angoisses

En diffusion, l’huile de marjolaine peut aider à retrouver le sommeil et l’apaisement grâce à ses propriétés relaxantes et sédatives.

Les troubles cutanés

Ses propriétés antibactériennes et sa bonne tolérance incitent à l’utiliser pure en cas de problèmes dermatologiques variés :

Herpès labial
Inflammation des gencives, ulcère buccal, aphte
Infections cutanées (bactériennes, virales, fongiques, etc.)
Furoncle, impétigo, mycose, zona, varicelle, psoriasis, panaris, etc.
Peaux grasses
Pieds (fatigués, meurtris, etc.)
Troubles cutanés : acné, eczéma suintant, démangeaisons, etc. : diluer avec une huile végétale.

Les problèmes digestifs

Les propriétés antispasmodiques de l’huile de marjolaine l’indiquent pour lutter contre l’aérophagie, les flatulences, les éructations, les brûlures gastriques et la colite.

Les douleurs musculaires et articulaires

Grâce à ses propriétés myorelaxantes et antalgiques, l’huile essentielle de marjolaine peut soulager l’arthrose, l’arthrite, les crampes, les contractures musculaires, le lumbago, les rhumatismes et la sciatique.

Les troubles ORL

Les propriétés antispasmodiques et anti-infectieuses de l’huile de marjolaine permettent de les utiliser en traitement de nombreux troubles touchant la sphère ORL :
Bronchite
Grippe
Mal de gorge
Otite
Rhinopharyngite
Sinusite
Toux spasmodique
Troubles respiratoires (dyspnée)

Pour le bien-être

Ambiance tendue ou survoltée (bureau, domicile, etc.)
Hypertension d’origine nerveuse
Troubles cardiaques bénins (extrasystoles, arythmie, palpitations, etc.)
Angoisse et anxiété
Déprime latente, idées noires
Emotion forte passagère (grosse colère, chagrin, etc.)
Fatigue physique et psychique
Nervosité et agitation intérieure
Sommeil (endormissement difficile et insomnie)
Stress
Surmenage